Qu'est-ce que tu fais ?

A partir de maintenant ...

... je réponds à vos petits mots dans les commentaires, d'ac ?

 

Posté par desfleurs à 20:35 - Commentaires [4] - Permalien [#]


21 septembre 2016

Jersey, stretch et stress # 4

Entre temps j'avais épluché le livre Coudre le Stretch de Marie Poisson.

Il devient alors le décor du quatrième épisode de mon expérience jersey et Cie.

Voici donc Gabriel.

Pourquoi commencer avec Gabriel ?

Eh bien tout simplement parcequ'il rentrait tout juste dans le joli coupon destiné à ma plus grande fille.

IMG_8898

Tissu Frau Tulpe , Berlin 2011.

Très joli magasin de tissu qui vaut le détour si on s'égare dans la région.

IMG_8899

 Pas de problèmes majeur pour réaliser ce débardeur ...

IMG_8901

grâce aux explications très claires et suffisament détaillées de Marie.

IMG_8885

Juste un petit doute sur la largeur de bande d'encolure, gentiment dissipé par La Couture Rose qui a pris le temps de répondre à ma question. Elle avait fait partie des testeuses et avait réalisé entre autres le Gabriel.

IMG_8887

Coupé en taille 36 pour un 36 du commerce.

Longueur choisie : court.

IMG_8867

Et une petite étiquette très spéciale !

IMG_8873

Bilan de ce 4ème épisode : une grande fille très contente, et beaucoup de plaisir à me laisser guider par les explications de Marie Poisson.

Posté par desfleurs à 23:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2016

Jersey, stretch et stress # 3

Seconde hypothèse dans mon exploration du modèle Plantain :

couper une taille au-dessus dans un jersey sans élasthane.

plantain III

Ou plus exactement, carure, emmanchure et tête de manche en taille 40, raccrochées sur le 38 à partir de la ligne de taille indiquée sur le patron.

plantain III-1

Verdict quant à la taille, puisque c'était mon problème de départ :

Je trouve que la couture d'épaule et la tête de manche se posent mieux ainsi.

plantain III-3

Couture de fermeture du col dans l'alignement de la couture d'épaule droite, encolure dos nickel. Sur ce point la technique de Marie Poisson me plait toujours autant !

plantain III-2

Autre finition proposée dans le livre de Marie Poisson : poser un biais à l'intérieur de l'encolure dos. A l'extérieur je trouve que cette façon de surpiquer rend pas mal. Mais à l'intérieur je n'ai pas su m'en débrouiller proprement.

plantain III-8

Au moment d'appliquer la première coudière j'ai décidé de mettre un papier de soie sous la manche (donc le papier en contact avec les griffes d'entrainement). Je me suis représenté que cela allait rigidifier l'ensemble. Quelle C .....!! Expérience interrompue à la moitié de la pièce (quand même)...  Au bout d'un moment le tissu faisait du surplace ou presque et ce joli point ne ressemblait plus à rien. Mais quel bazar à découdre ... expérience à retenir absolument...

plantain III-6  plantain III-7

Pièces préalablement collées avec une colle en bombe qui disparait au lavage, ce qui permet d'éviter les épingles et les décalages imprévus.

plantain III-9

Le tout assemblé à la surjeteuse. Surpiqûres à l'aiguille double de la MàC.

plantain III-5

Tissus du stoffenspektakel.

plantain III-4

Bilan de ce troisième épisode : expérience satisafaisante !


 



Posté par desfleurs à 00:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

29 août 2016

Jersey, stretch et stress # 2

J'ai poursuivi mon expérience avec le Plantain, Deer and Doe.

J'en ai déjà cousu un il y a deux ans, mais jamais publié.

L'un des problèmes avec ces matières est d'en évaluer l'élasticité. J'avais bien lu les recommandations d'Eléonore sur le sujet et j'avais finalement choisi un jersey qui ne contenait pas d'élasthane mais qui semblait répondre aux critères d'évaluation décrits dans les instructions.

J'avais tracé un 38 pour un 38 du commerce. Mais à l'arrivée je trouvais la couture d'emmanchure trop haute sur l'épaule et je trouvais que le dos de la tête de manche débordait trop sur le dos justement. Bref je lui trouvais un tombé étrange, auquel en tout cas je ne m'attendais pas. Je l'avais donc fait passer sur le dos de mes trois filles. Elles étaient encore toutes à la maison à l'époque ! C'est finalement Eva qui en avait hérité puisque c'était sur elle qu'il tombait le mieux.

plantain3

plantain2

plantain

J'avais décidé d'attribuer ce problème au fait que mon tissu n'était peut-être pas adapté à cette coupe dans cette taille sur mon dos ! Deux choix possibles : recouper la même taille dans un jersey stretch ou bien le recouper en 40 dans un jersey de même qualité.

C'est l'étape suivante de mon expérience !

(Bon OK deux ans plus tard, mais l'aspect positif c'est que ça prouve que j'ai un peu de suite dans les idées.)

J'ai commencé par l'hypothèse "même taille dans un tissu avec élasthane".

plantain II

(Oui je sais ma poupoée est à poil et c'est honteux, on est bien d'accord. Enfin je veux dire que ce qui est honteux c'est de coudre et de ne  pas lui coudre un petit truc pour elle aussi.)

J'aime bien le résultat et je trouve qu'il me va mieux que le premier.

plantain II8plantain II7

Il a juste été kidnappé par la mini avant même d'être assemblé, parce que "oh maman ce tissu pour ce maillot ça va être trop beau."

plantain II1

La longueur de manche s'explique uniquement par la taille du coupon ! Autant dire qu'elles ont exactement la taille de ce qui était disponible.

plantain II2

C'est justement pendant la réalisation de ce t-shirt, en cherchant je ne sais plus quelle info supplémentaire destinée à me rassurer que j'ai eu connaissance de la parution du livre de Marie Poisson Coudre le Stretch. Les testeuses étaient tellement enthousiastes et avaient fait tellement de jolies choses que je l'ai acheté le lendemain ! Et justement, Marie Poisson préconise de placer la couture du col plutôt sur l'une des épaules au lieu de la placer milieu dos. Donc j'en ai profité pour tester immédiatement cette suggestion. Et je suis convaincue. Car effectivement en se plaçant dans le prolongement elle disparait plus facilement et je la trouve beaucoup moins visible que sur mes autres réalisations où je l'avais placée au milieu du col dos.

plantain II3

plantain II5

 L'encolure dos est bien nette, je préfère ainsi.

plantain II4

Finalement je trouve qu'il lui va vraiment très bien. Probablement qu'elle porte les rayures avec beaucoup plus de conviction que moi !!

Tissu du Stoffenspektakel de Mons 2010.

Assemblé à la surjeteuse.

Surpiqûres effectuées à l'aiguille double.

Prochaine hypothèse à suivre ...

Posté par desfleurs à 17:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 août 2016

Jersey, stretch et stress # 1

Fin des vacances dans quelques jours, il est temps de partager mon expérience couturière de l'été.

Tout a commencé "chez" Fanny à la fin du mois de mai.

J'aime bien aller voir ce qu'elle entreprend car elle ose se lancer tranquillement. Puis elle se tient mieux informée que moi des nouveautés en matière de couture.

Nos goûts se rencontrent souvent : des châteaux forts en carton, au style des modèles en passant par les imprimés et les couleurs. Ainsi au fil de nos publications et commentaires, s'est mis en place une petite correspondance bien sympa.

C'est donc "chez" elle que j'ai découvert (bien après tout le monde)le Trop Top d'Ivanne Soufflet.

Une fois séduite par ce patron j'ai fini par en faire l'acquisition.

C'est au moment de passer à l'action que tout a commencé, puisque j'avais choisi de réaliser le modèle en jersey. Le jersey j'aime bien, il y a de belles couleurs et parfois même des imprimés vraiment cool. J'en ai un bon petit stock et j'en ai déjà cousu plusieurs fois mais il y avait souvent eu des imperfections qui m'agaçaient.

Donc le jersey à chaque fois c'est le stress. Est-ce que je vais réussir à le coudre correctement ? Et puis il faut remettre en route la surjeteuse ... Oui car c'est quand même pour coudre le jersey proprement que j'avais décidé d'en acquérir une. La mienne est une sorte de monstre, super mais un monstre quand même. La Viking  936 de Husqvarna, qui visiblement est loin de faire l'unanimité chez les couturières... Bon faut pas dramatiser, je l'ai déjà pas mal utlisée, mais je suis très loin de l'avoir apprivoisée...

Bref en l'espace d'une heure je sombre dans un gouffre abyssal de doutes, de regrets et d'impuissance !

Là il y a intervention de mon amoureux à qui j'avais confié tout ça et qui me dit "Vas-y, lance toi tu verras bien et puis ce n'est que du tissu ! (gloups, oui mais quand même c'est du tissu ...)

Et là un sursaut de dynamique positive et je prends LA décision de mes vacances : raz-le-bol de stresser avec le jersey, cet été je ne couds QUE du jersey !!!

ET c'est parti!

Patron Trop Top, Ivanne soufflet

trop top

Taille 38 pour un 38 du commerce

Tissus Olivier à Roubaix

trop top4

Contient probablement pal mal de viscose, élasticité importante, galère pour les ourlets à l'aiguille double sur la MAC

trop top 2

La preuve, je vois qu'après un premier lavage le bas gondole pas mal, alors que j'avais fait le max : réduire la pression du pied de biche et coudre avec du papier de soie pour que ça circule mieux ...

je sens que je vais recommencer cet ourlet !

trop top5

En-dehors de ce petit détail technique, j'aime bien mon nouveau maillot.

J'aime particulièrement la façon dont les manches de ce modèle se posent.

trop top3

C'était ma première fois avec un patron d'Ivanne Soufflet et c'était très agréable d'être guidée par ses explications et de continuer à apprivoiser cette matière grâce à toutes les infos qu'elle donne.

trop top 1

Voilà donc la première étape de mon "stage" jersey et de ma réconciliation avec ma surjeteuse.

A suivre ...

Posté par desfleurs à 01:02 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

23 août 2016

Un poncho pas trop chaud

Avec un très vieux fil de laine du Chat Botté,

qui porte le joli nom de Perle Fine,

2016-08-20

j'ai crocheté ce poncho d'été,

poncho noir 4

issu d'un album japonais.

poncho noir

3 pelotes, un crochet n°3.25

poncho noir 2

et un peu de patience.

poncho noir 3

Pas de franges pour moi sur ce modèle. Je ne suis pas toujours fan. Pour les remplacer j'ai fait au bas du poncho la même bordure à picots que celle de l'encolure.

poncho noir 6

Il tient chaud juste ce qu'il faut, lorsqu'il fait déjà/encore doux dehors.

poncho noir 5

A ma grande surprise, il a attiré l'attention de quelques-unes à l'occasion de la Fête de la Laine à Toeufles. Une toute jeune manifestation sur la laine du côté d'Abbeville, où j'ai rencontré des passionnés et des experts affiliés à l'association "la Fibre Textile".

poncho noir 1

Décidément ce Jardin des Géants à Lille est un bel endroit...

IMG_8782

 A bientôt.

Posté par desfleurs à 00:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,